Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 16:42
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...

Le mois de mars se termine. Mais l’insurrection se poursuit dans nos cœurs avec tous les poètes qui nous ont accompagnés, de près ou de loin en nous envoyant leur poème mais aussi en participant à toutes nos manifestations.

Vous pouvez acheter nos affiches, elles ont été créées en atelier.

Merci à tous ci-joint quelques poèmes mis à notre disposition pour cette insurrection.

 

 Colette Nys-Masure pour « A mains nues »

 

Tu défends ton territoire

Le tien celui des voisins des lointains

Tu combats tu soutiens la lutte

Contre ce qui réduit amenuise le vivant

Tu refuses le formatage de rigueur

 

Tu détectes la caméra   l’oeil espion

Assailli de partout tu tiens bon

Tu ne lâcheras jamais prise

C’est un défi qui t’honore et t’aiguise

Tu ne cèderas pas d’un pouce

 

Mais tu connais le débat intime

Les remugles de l’à quoi bon

Lorsque autour de toi

Pousse l’ivraie de la trahison

S’avance le désaveu masqué

 

Tu traverses les marécages

Où s’engluent tes pas

Tu t’enlises tu appelles

D’autres surgissent et te relèvent

Vous repartez de plus belle

 

Veilleurs indignés vous proliférez

Sur la face de cette terre ronde et brisée

Vous livrez bataille sans baisser les bras

L’insurrection poétique s’amplifie

Cœur vibrant vous ferez front

 

 

A L’éclusière de Françoise-Lyson Leroy

 

          Un jour, je serai éclusière.

 

          Je verrai passer les péniches, les canards, les lessives. Les cyclistes qui glissent sur les voies de halage.

Les sacs poubelles et les noyés.

 

          Les bateliers me courtiseront. L’un d’eux tentera de m’arracher à mon poste. Histoire d’une nuit, d’un naufrage.

 

          Moi, je resterai éclusière. Capuchon et manivelle.

L’homme que j’aimerai sera sourcier. Il m’offrira des nénuphars. Nous passerons à gué le torrent de nos âges.

 

 

Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...

« Au non-sens obligatoire » de Lucien Suel

 

Hop !

Vole !

Vas-y !

Fonce !

Cours !

Roule !

Galope !

Pompe !

Pédale !

Regarde !

Attention !

Bille en tête !

Sursum corda !

Haut les cœurs !

Tourne en rond !

Va dans le mur !

Plus dure sera la chute !

Fais preuve de bon sens !

Dessine-moi un graphique !

Monte le plus haut possible !

Suis les veaux et les moutons !

Tombe de Charybde en Scylla !

Avance dans la bonne direction !

Marche de la droite vers la gauche !

Marche de la gauche vers la droite !

Prends place dans le train du progrès !

Suis la direction indiquée par tes maîtres !

Fais confiance à ceux qui connaissent le chemin !

N’écoute pas les faux prophètes qui n’ont pas de GPS !

Fixe ton attention sur le majeur du représentant de la majorité !

Enregistre le sens des réalités idéales proposées par les médias dominants !

Sache que les grands hommes connaissent la meilleure façon de sortir du labyrinthe !

Observe la stabilité de la vitesse moins grande de l’inversion de la diminution de la courbe rectiligne du nombre de chômeurs et compare-la avec la fièvre du vendredi soir!

 

 

Merci à Muriel Verstichel pour son extrait de « Litanies du verbe » 

Hommes révisez votre nuit

Avec des torches vives

Avancez dans le vent sans cracher

Orgueil retroussé jusqu’au cou

Et à la belle étoile

Comme des marionnettes impudiques

Usez vos fils pour le voyage

Entre les draperies de l’aube

Déployant ses tentes

Et le crépuscule qui éclabousse

De pourpre et de vif orangé

La courbe caressant l’autre côté du monde

 

A Patricia Bugaj Pour son hommage à Jean Ferrat et tous les poèmes mis à notre disposition.

Chaque fois que je prends la plume

Je tremble de peur et de froid…

 

Je ne sais ce qui me possède et me pousse à dire

A voix haute ce qui m’habite et qui m’obsède.

 

Il se peut que je vous déplaise en peignant la réalité

Mais si j’en prends trop à mon aise, je n’ai pas à m’en excuser

Car le poète à toujours raison, et j’écrirais mes vers

A bras grands ouverts quitte à en mourir !!!

 

Je suis le faucheur ivre de faucher qui bat et rebat sa faux

Afin de faire jaillir les mots…

 

M’en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde

Où le poète saigne s’il dit la vérité !

 

 

FAUT’IL PLEURER ?

FAUT’IL EN RIRE ?

JE N’AI PAS LE CŒUR A LE DIRE

MAIS JE L’AI PLUTOT A CHANTER ♥

 

 

Alors je veux chanter afin qu’on oublie pas

Les poèmes « d’ARAGON, CARCO ou NERUDA »

 

Et les mots vont couler aux sources de mes veines

Des rivières d’Ardèche à la Scarpe sereine ;

Ces mots couleur sanguine vous diront mes amis

Qu’en se tenant la main ;

 

C’EST BEAU…

C’EST BEAU… LA VIE !

 

 

Texte arrangé à ma façon d’après les poèmes de Louis Aragon en hommage

à Jean Ferrat décédé le 13 Mars 2010 à Antraigues (Ardèche)

Patricia BUGAJ.

 

A Cléa pour son Instantané du jour - 25/01/2015

 

Avec le bleu de ma langue
Au blanc de mes mains
Et le rouge au cœ
ur

J’irai accrocher une étoile
A chaque porte fermée
Une étoile de lumière
Pour briser les chaî
nes

Avec le bleu de ma langue
Au blanc de mes mains
et le rouge au cœ
ur

Avec le ciel au-dessus de ma tête
Et le vert sous mes pied
s

J'écrirai le mot "Liberté"
En bulles d'air
Sur chaque porte blindé
e.

 

 

A Hervé Leroy pour son interprétation magistrale des textes de Chantal Lammertyn, ( disponibles aux éditions du Douayeul), à Philippe Mathys pour sa présence chaleureuse et à tous ceux qui nous ont suivis dans cette folle insurrection…

A très bientôt en poésie,

Chantal D.

Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...
Insurrection Poétique, en Affiches et en Poèmes...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Paroles d'Hucbald.
  • : Association littéraire à Saint Amand les Eaux organisant des cafés littéraires, thématiques
  • Contact

prochaines rencontres

Recherche

Auteurs reçus

André Lebon, Bernard Madeleine, Elisabeth Bélorgey, Pierre-Yves Masquelet, Jean-Louis Crimon, Alain Streck, Robert Piccamiglio, Martial Debriffe, Régine Vandamme, Michèle Vilet, Sylvie Durbec, Jean-Claude Ferrar, Marie Lemaire, Françoise Lyson-Leroy, Philippe Mathy,  François-Xavier  Desnoulez., Sylvie Lenglet, Michel Quint, Jean-Luc Wart, Marie-jeanne Deconninck, François Bianconi, Françoise Vandenbusche, Brigitte Niquet, Philippe Delepierre, Bruno Humbeeck, Alain Delbe, Muriel Verstichel, Guy Goffette, Sabine Bourgois, Colette Nys-Mazure, Eva Kavian, Bernard Coussée, Karine Duchochois,  Annie Degroote,  Charles Ridoux, Laurence Werner, Jean-Denis Clabaut, Akli Tadjer, Georges Flipo, Fabien Lemaire, Franck Thilliez, Colette Cambier, Catherine Ternynck, Alain Streck, Sophie Chauveau, Anne Georget, Didier Hermand, José Herbert, Paul Renard, Florence Boulanger, Henri Darbes, Valérie Anne Henrard, Gilles Warembourg, Delphine Watiez, Alain Bocquet, Jeanine Stievenard, Laurent Wattiez, Philippe Masselot, Marc Fourez, Amélie Debaye, Victor Kathémo, kristina Haataja.

Richard Albisser,Dirck Degraeve, Olivier Hennion, Mickaël Molonska, Alain Marécaux, Pierre Leman, Thomas Suel , Jacques Leveau, Valentine Goby, Hervé Leroy, Lucien Suel, Isabelle Alonso.

Liens